SM1

Match a domicile 20 octobre

Bonjour à tous, pour bien commencer vos vacances quoi de mieux que venir voir nos équipes 1 jouer samedi soir ?
Premier match 18h30 , deuxième match 20h30
Le thème méxicain est toujours présent a la buvette. A samedi au Porzou !
Affiche 20 octo

Premiers matchs a domiciles de nos équipes 1

Tout le monde en rouge & bleu !

Samedi 13 octobre 2018 aura lieu les premiers matchs a domicile de nos équipes premières, tout cela à la suite, 18h30 pour les SM1 et 20h30 pour les SF1
Pour cette occasion nous offrons l'apéro aux nombreux supporters suivis de la soirée du club au porzou.
Tout cela se fera a la halle des sports du Porzou à Concarneau.

De plus lors de cette soirée, les photos d'équipes de tous les joueurs seront faites.

En espérant remplir les tribunes et faire un maximum de bruit !

Affiche 13 octo 1

[PNM] Saint Avé - US Concarneau 92-90 : l'USC n'ira pas plus bas !


Si l’état d’esprit est revenu par rapport à la parodie de prestation contre le PPBC, la victoire elle attendra….encore !!! Les thoniers se rendaient samedi à St Avé, la lanterne rouge de la Pn, équipe que Concarneau connait bien, et pour cause, l’ESSA est la seule équipe à avoir battu Concarneau deux fois en L1 l’année dernière. Avec un Garnier sur une jambe et un Le Roux sans lombaires, mais avec une doublette David/Scaerou retrouvée, les uscistes sont passés proche d’une bouffée d’oxygène.
L’entame de match est avéenne, les morbihannais agressent les thoniers qui, trop crispés, ont du mal à répondre (14/6) 5’. Cependant un tour de vis défensif associé à des rebonds propres, permettent aux bleus de prendre le contrôle du match (17/21) à la fin du 1er quart.  Scaerou par deux fois derrière l’arc garde les siens dans la rencontre, mais l’inévitable Le Gal, bien relayé par Pelche, reprend la destinée de match. Et c’est là qu’intervient la mauvaise habitude concarnoise : le trou noir ! Les joueurs de Merrien ont encore perdu le son et l’image pendant 8 longues minutes où Saint-Avé a déroulé son basket pour mener (46/32) à la mi-temps.

Egaliser n’est pas gagner

Cet écart s’avèrera une fois de plus rédhibitoire, pour autant les thoniers ont mouillé le maillot pour revenir et faire douter des avéens pas ayant aussi perdu la coutume de s’imposer. Petit à petit, les finistériens ont resserré leurs lignes défensives, contrôler le rebond, l’adresse offensive ne revenant que dans le dernier quart temps (63/50). Gallo aux lancers et un Cédric David en verve ont permis à Concarneau de refaire son retard pas à pas. La fin de match est tendue et les décisions arbitrales sont contestées de part et d’autres, il faut préciser que les « non-décisions » et incohérences de la doublette grise ont contribué à  alimenter l’ambiance délétère de la soirée. Un élément sera tout de même important alors que l’Usc est revenue à deux points (73/71), une faute qui n’a d’antisportive (la deuxième de la soirée) que le nom, sifflée à l’encontre de Scaerou. Conséquence directe St Avé reprend un peu d’air, air qui sera vite climatisé par Le Page qui à 3 points remet les compteurs à égalité (76/76). La dernière possession ne donnant rien, c’est lors de la prolongation que devront se départager les deux derniers du championnat.
Et c’est St Avé qui prend une nouvelle fois les devants lors de « l’extra-time », le chassé-croisé continue, Scaerou efficace à 3points (86/86) redonne espoir aux siens, il sera malheureusement moins en réussite à 4m80. Les morbihannais s’imposeront finalement (92/90) au bout du suspense  mais en ayant fait la course de tête quasiment tout le match, leur public pouvait exulter.

Vite la trêve !

Cela fait plusieurs semaines que Rodolphe Merrien agite le drapeau blanc, avant le break de mi championnat (moins une journée), l’USC recevra les redoutables joueurs du Rennes PA. Les thoniers devront puiser dans leurs réserves en faisant jouer les blessés et les réservistes pour réussir à avoir un groupe de plus de six joueurs.

Fiche technique
ES Saint Avé : Domoison (8) Lemee (7) Le Gal (25) Le Nohen (1) Maury (5) Pourchasse (2) Pelche (15) Caradec (10) Le Pouezard (5) Martinais (14) Coach : Guillaume
Us Concarneau : Le Page (12) Derouin (2) Le Bouedec (9) Garnier (3) Gallo (8) Sieller (8) David (28) Le Roux (3) Scaerou (17) Coach : Merrien
Score par quart temps : 17/21, 29/11, 17/18, 13/26 et 16/14.

Article : Tanguy LE ROUX

[PNM] US Concarneau - Plourin-Plouigneau: 57-66 - Une défaite à la Pyrrhus

Très mauvaise opération comptable pour les thoniers samedi soir au Porzou, qui non content de voir s’échapper un concurrent direct au maintien, ont perdu Garnier et Scaerou qui rejoignent Tanguy pour de bon à l’infirmerie. Mais au-delà de ça…. Quelle leçon ! Face à six vaillants plourinois, les uscistes ont reçu une leçon de basket collectif en 1ere mi-temps avant de constater impuissants ou presque la ténacité nord finistérienne en seconde.
Le 1er quart temps est une bouillie offensive concarnoise, les locaux alternant balles perdues et tirs forcés en fin de possession, pendant ce temps le PPBC joue en sifflotant et l’écart, qui se révèlera irrattrapable, est de 11 points (1/12 6’). Le score à la première pause est sans appel (5/21), les thoniers sont apathiques et semblent anesthésiés par l’enjeu, les colères de Merrien n’y changeront rien. Les différentes rotations concarnoises n’apportent ni solutions offensives ni regain d’orgueil et Plouigneau / Plourin continue son bonhomme de chemin bien emmené par l’excellent Matthieu Biannic au four et au moulin durant 40 minutes. Les thoniers sont dans les cordes au bord du K.O technique (20/34).

Réaction tardive

L’intervention façon « Yves-Marie Vérove » de Merrien à la mi-temps n’y changera pas grand-chose, les thoniers encore trop imprécis offensivement ne permettent pas de revenir définitivement dans le match. Si Le Roux à l’intérieur et le duo Garnier/David à l’extérieur ramènent peu à peu les leurs (53/59 2’), il en faut plus pour faire réellement douter les ignaciens pourtant privés du puissant Matthieu Le Rolland sorti pour cinq fautes. La toute fin de match est à l’image de l’intégralité de la rencontre entre un collectif visiteur soudé et efficace aux lancers-francs et un navire concarnois à la dérive, score final 57/66. Un véritable coup de massue pour les sud finistériens après des matchs encourageants face à de belles écuries du championnat.

Concarneau n’a « Plourin » à perdre

Une chose est sûre, l’USC est à sa place dans ce championnat, certes les hommes de Merrien ne sont pas épargnés par les blessures, mais tout de même, leur incapacité à rentrer dans les matchs se révèle trop souvent rédhibitoires pour espérer faire basculer le sort du match. La semaine prochaine Concarneau se déplace à St Avé pour un match au « sommet » contre la lanterne rouge du pré national.

Il reste une semaine aux thoniers pour panser les plaies physiques et mentales et penser à la meilleure manière de gagner (enfin !) une rencontre.

Fiche technique :
US Concarneau : Le Page (9) Derouin (-) Le Bouedec (9) Garnier (11) Gallo (-) Sieller (5) David (12) Le Roux (10) Scaerou (1). Coach : Merrien.
Plourin Plouigneau : Biannic M (18) Lambert (13) Kerguillec (11) Biannic J (5) Le Rolland M (9) Le Rolland X (10) Coach : Le Fe
Score par quart temps : 5/21, 15/13, 15/18, 22/14

Article : Tanguy LE ROUX

[Le Télégramme] PNM/ US Concarneau - Saint-Malo : 94-100. Saint-Malo a tremblé

Concarneau a réussi à faire trembler le leader du championnat, mais Saint-Malo quitte tout de même la cité thonière en conservant son invincibilité. Lors des premières minutes, les Concarnois, qui jouaient crânement leur chance, soutenaient déjà la comparaison avec un équipage malouin rajeuni. Sieller et le Bouedec, notamment, tenaient Concarneau au contact des visiteurs (12-12). Saint-Malo, qui tirait profit des fautes concarnoises, prenait l'avantage au premier buzzer (19-24). Le rideau défensif malouin couplé à son adresse intérieur comme extérieur, leur prodiguait une avance décisive dans ce second quart. Concarneau réalisait pourtant un meilleur quart-temps que le précédent (21 points). Les Thoniers concarnois étaient sanctionnés d'un débours de 16 points au second buzzer (40-56). Bien catapultés vers la victoire grâce au second quart déterminant, les coéquipiers de Le Bouler se croyaient hors d'atteinte. Si Concarneau améliorait encore son total de points dans le troisième quart (23 points), l'avance malouine ne diminuait pas encore (63-81). Il fallait attendre le dernier acte pour que Concarneau recolle au score. Concarneau profitait d'un relâchement des visiteurs et réalisait son meilleur quart-temps en montrant son meilleur basket. Les hommes du Coach Merrien s'inclinaient de peu mais réalisaient une belle performance. 

La fiche technique : 
Arbitres : MM Poullelaouen et Journod.
Quart temps : 19-24 ; 21-32 ; 23-25 ; 31-19.
US CONCARNEAU : Le Page (23) ; Marzin ; Drezen ; Le Bouedec (9) ; Tanguy ; Garnier (23) ; Gallo (2) ; Sieller (18) ; David (6) ; Le Roux (13).
SAINT-MALO : Le Tertre (11) ; Outre (25) ; Lochu (15) ; Blayo (7) ; Sorre (7) ; Riaux (9) ; Poncet Le Berre (16) ; Le Bouler (10).

Article : Le Télégramme

 

[Le Télégramme] PNM/ Betton - Concarneau : 85-67. Concarneau a couru après le score

Les Concarnois ont subi, samedi soir, la loi de Bettonais qui ont su faire la différence dès les premières minutes. Auteurs d'une entame de match quasi-parfaite, les locaux, sous l'impulsion de leur meneur Renault, débordaient des Concarnois qui subissaient sans pouvoir réagir.

Cinq défaite d'affilée !
Déjà relégués à 17 longueurs à l'entame du deuxième quart-temps, les coéquipiers d'Eric Garnier n'allaient ensuite cesser de courir après le score. La réception du leader malouin, dans quinze jours, s'annonce déjà compliquée pour les Finistériens qui restent sur cinq défaites. 

La fiche technique
Arbitres : M. Montfort et Mlle Troadec.
Quart-temps : 32-15, 11-18, 24-16, 18-18.
BETTON : Renault (18), Lemercier (11), Rohon (4), Le Moal (3), Bordeau (-), Desilles (20), Delon (3), Belloir B. (16), Belloir M. (2), Chevrier (6).
CONCARNEAU : Le Page (9), Derouin (6), Le Bouedec (10), Tanguy (1), Garnier (11), Drezen (-), Sieller (14), David (2), Scaerou (7).

Article : Le Télégramme

[Le Télégramme] PNM/ Concarneau - Etendard (B) : 74-84. Deux gros quarts pour l'Etendard

En marquant 61 points sur deux quarts (deuxième et dernier), les Brestois ont fait plier une équipe concarnoise au sein de laquelle Eric Garnier a tout fait (sept paniers à trois points pour un total de 27 points) pour éviter aux siens une cinquième défaite en six matchs. Entamée en retard et sur un faux-rythme, cette partie a d'abord tourné à l'avantage des locaux (14-9, 10') avant qu'une défense de zone brestoise ne désorganise les offensives concarnoises juste avant la mi-temps (35-41). En réussissant à s'adapter à cette zone, les Concarnois reprenaient le contrôle des opérations jusqu'à la 35e, mais Thibault Abjean et ses coéquipiers appuyaient à nouveau sur l'accélérateur pour faire la différence, aidés également par une nouvelle défense appropriée.

LA FICHE TECHNIQUE Arbitres : MM. Montfort et Le Bot.
Quart-temps : 14-9, 21-32, 18-14, 21-29.
CONCARNEAU : Le Page (7), Tanguy (8), Garnier (27), Gallo (0), David (3), Sieller (17), Le Boedec (7), Scaerou (3), Le Roux (2), Deroin (0).
ETENDARD BREST (B) : Abjean (22), Quéré (1), Boizuneau (10), Akl (17), Cazier (9), Moysan (6), Croson (17), Brossard (2), Fall (0).

Article : Le Télégramme

[PNM] ASEA - US Concarneau 67-59 : Résumé du match des SM1 à Ergué-Armel ...

Concarneau l’avait en main !

Tous les ingrédients d’un derby étaient réunis, salle Louis Le Coz d’Ergué-Armel, des adversaires qui se connaissent très bien, des spectateurs nombreux et chaleureux, des coups de sifflets contestables et contestés, et une adresse sur la ligne qui a fait la différence. Et à ce jeu, les verts s’en sont bien mieux sortis (22/35 contre 6/16) à l’image d’un Guena Coris impeccable au 4m80. L’entame de match est brouillonne et à l’avantage des locaux, les protagonistes se regardent en chien de faïence et un poker menteur s’installe sur les premières actions, les deux équipes ayant des tactiques communes. Larvor à trois points donnent une avance de cinq points (10/5), Garnier lui répond, mais Coris aux lancers-francs (11/12 au final pour lui) creuse l’écart et il faut toute la hargne de Le Roux pour permettre à Concarneau de recoller (15/13) au buzzer. Le second quart temps est une démonstration collective visiteuse, concrétisée par une alternance de paniers primés (Scaerou 3 fois, Derouin une) et l’impact de Jéjé Tanguy dans la raquette, rajoutez à cela deux pénétrations de Guiggs Le Page et les bleus mènent de 7 points à la mi-temps (30/37). Les verts doivent leur salut aux lancers francs à l’image de Guillamet bien « contrôlé » samedi par les intérieurs uscistes.

Coris main de fer, gant de velours

Le début de 3e quart est crispant, et l’ASEA repasse devant par le biais de quatre lancers-francs, consécutif à une faute technique pour le coach des thoniers. Il faut dire que le différentiel de fautes et de lancers entre les adversaires est pour le moins surprenant (19/27 et 35/16). Pour autant Concarneau laisse passer une première fois l’orage (47/50). Les uscistes par l’intermédiaire d’une passe lobée David/Le Bouedec font lever la salle dans ce début de dernier round (47/53) mais ce sera malheureusement le dernier coup d’éclat des bleus dans cette rencontre. Le jeu collectif visiteur déjà mis à mal dans le 3e quart se délite de plus en plus et les banlieusards quimpérois reviennent panier par panier, lancers francs par lancers francs (55/55) à 4mn du terme. Les échecs sur la ligne de réparation de Le Page et Le Roux dans le money-time scelleront le sort de la rencontre, car en face si Larvor connaît les mêmes mésaventures, le métronome Coris ne s’en laisse pas conter et l’ASEA file vers sa seconde victoire de la saison (67/59). L’Usc laisse donc filer un match qu’il a longtemps maîtrisé sans pouvoir conclure, pas aidé il est vrai par des décisions arbitrales qui ont provoqué le courroux de leur entraîneur. Les concarnois recevront la semaine prochaine l’étendard de Brest (B) qui réussit un début presque parfait (4/1), un gros morceau pour des thoniers qui doivent rester sereins afin d’engranger un second succès. Les verts de l’ASEA iront défier le Rennes PA.

Fiche technique :
ASEA : Larvor (16) Guillamet (7) Torres Cardoso (12) Destaillats (-) Coris (19) Pochot (5) Le Bris (4) Tanguy (4) Coach : Jaffry
US Concarneau : Le Page (4) Derouin (3) Le Bouedec (9) Tanguy (11) Garnier (7) Gallo(-) Sieller (3) David (4) Le Roux (5) Scaerou (13) Coach : Merrien
Score par quart temps 15/13, 15/24, 17/13,20/9

Article : Tanguy LE ROUX

[PNM] USC - BB29 57-65 : Rien ne sert de courir ...

Les concarnois sont passés près d’une belle performance ce samedi, mais coupable d’un début de match des plus poussifs les partenaires de Nicolas Sieller auront trainé comme un boulet les 11 points de débours accumulés rapidement.

C’est sans leur capitaine Eric Garnier, retenu par les seniors féminines, que les thoniers recevaient samedi 12/10 le BB29 candidat aux accessits de fin de saison. Si l’ambiance du match n’avait pas la même saveur qu’un USC/ PLR ou USC/Kerbonne des années 90, le scénario étouffant a tout de même tenu en haleine le public concarnois. L’entame de match catastrophique des rouges, timorés en attaque et apathiques en défense, permet à Caro et aux siens de prendre solidement et sereinement une avance de 11 points (4/15).  Si côté concarnois, deux paniers à trois points de Derouin et David masquent la gabegie offensive du 1er quart temps, côté visiteur Vigier en rampe de lancement permet aux brestois de la rive droite de dérouler en contre-attaque et jeu de transition (10/21).  La rentrée de Le Bouedec, éphémère Bébéiste, apportera de la stabilité à un jeu offensif local toujours imprécis. Le passage en zone des thoniers gêne les nord finistériens qui s’en sortent par deux coups de griffes derrière l’arc des 6m25 de Douet (26/39) à la pause.

Le Bouedec impressionne, Hamon assure

Fonctionnant à l’orgueil et à l’amour propre, les concarnois reviennent dans le match sans s’affoler, la défense de zone des rouges asphyxie les noirs, les pénétrations visiteuses sont bien souvent rejetées par un Yoann Le Bouedec véritable contrôleur aérien des Cornouaillais. Les fautes pleuvent de part et d’autre, mais David garde le rythme du match et les locaux ne sont « plus » qu’à 8 points à l’entame du dernier quart (42/50). Une véritable guerre de position s’installe alors, le score restant figé de longues minutes à (46/52), Cunin s’immisce dans la défense pour libérer ses partenaires mais Tanguy et l’inévitable Le Bouedec veillent au grain. Concarneau viendra donner des sueurs froides aux brestois, revenant à 4 points (48/52) à 3 minutes de la fin. Cependant, à force d’efforts importants les cinq concarnois présents sur le terrain, depuis un long moment, sont fatigués et les remplaçants entrant en jeu sont déconnectés après un long passage sur le banc. L’élastique déjà bien tendu finit par céder via la précision de Greg Hamon aux lancers-francs en fin de match. Les visiteurs poussés dans leurs retranchements s’imposent finalement (57/65) pour la plus grande satisfaction du coach intérimaire Lucas Naja. Dommage pour les concarnois qui enchaînent une troisième défaite dans ce championnat de Prénationale. La hargne et le fait de ne rien lâcher seront des atouts tout au long de la saison, aux joueurs de Merrien de ne plus gâcher leur entame de match.

Un derby, un vrai !

La semaine prochaine, les concarnois retrouveront la halle des sports d’Ergué–Armel pour défier l’ASEA dans une rencontre capitale en terme de victoires pour ces deux équipes à 1-3. Les joueurs se connaissant très bien, certains ayant fréquentés les deux équipes (Garnier et David d’un côté, Coris, Cardoso et Pochot de l’autre), la motivation devrait être très présente sur le parquet Armélois.

Fiche technique
US Concarneau : Le Page (4) Derouin (7) Le Bouedec (15) Tanguy (4) Gallo (3) Sieller (7) David (15) Le Roux (2) Scaerou(-) Coach : Merrien
Brest Basket 29 : Vigier (11) Caro (13) L’Huillier (-) Burdalski (8) Cunin (6) Douet (8) Kouassi (2) Le Berre (2) Berthou (7) Hamon (8)
Score par quart temps : 10/21, 16/18, 16/11,15/15

Article : Tanguy LE ROUX

[Le Télégramme] PNM - PTT Rennes - Concarneau : 76-67. Les Rennais de bout en bout

Après une victoire sur le fil à Mordelles la semaine passée, les Concarnois espéraient faire un nouveau coup à Rennes aux Postiers. Hélas, pour les partenaires du capitaine Garnier, les Postiers Rennais ont dès l'entame pris l'avantage pour ne plus jamais le redonner. Péchant dans le secteur intérieur (quatre points seulement), les Finistériens ont couru après le score durant toute la rencontre, s'épuisant physiquement. Malgré tous leurs efforts, ils se sont finalement inclinés de neuf points et devront se reprendre pour recevoir la semaine prochaine une formation du Brest Basket 29, auteure d'un excellent début de saison.

La fiche technique
Quart-temps : 18-15, 22-1, 19-14, 17-20.
Arbitres : M. Le Gall et Lucas.
ASPTT RENNES : Morin (11), Payen (5), Atma (5), Brillu (9), Bourgade (6), Paisley (18), Towo Nansi (6), Lallican (4), Raybaud (-).
CONCARNEAU : Le Page (6), Derouin (5), Le Bouedec (6), Tanguy (4), Garnier (9), Gallo (-), Sieller (-), David (21), Le Roux (-), Scaerou (16).

 

Affiche recrutement