[Le Télégramme] Une troisième défaite qui interpelle

«Nos ambitions restent inchangées, malgré les trois défaites (une seule victoire) de ce début de saison: se maintenir en Pré-national et se faire plaisir», a assuré, lundi soir, le coach des basketteuses de l'USC, Éric Garnier. Une nouvelle fois, dimanche, à domicile, les Concarnoises se sont inclinées face à des Rennaises un cran au-dessus.

«Le score est logique (44-58)», résumel'entraîneur. «Les filles ont été maladroites. Est-ce un problème de mental ou un problème technique? Je préfère la première solution. Ce sera plus facile àgérer». Le groupe a perdu trois cadres, cette année. Il n'estjamais évident de reconstruire une équipe.

De bonnes choses aussi

Pour autant, la journée de dimanche n'a pas été totalement négative. «Nous avons vu de bonnes choses. En défense, les joueuses n'ont rien lâché. Alors, évidemment, il faut marquer des paniers. Malgré tout, je dois dire que je suis fier d'elles». Le salut des Uscistes viendra probablement du travail, de la sueur et des efforts consentis lors des deux entraînements programmés chaque semaine. Contact USC basket, tél.06.87.36.93.20 (Joël Ansquer).

usc-sf1-cpb-rennes-telegramme-18102012.jpgBasket. Une troisième défaite qui interpelle.
Les basketteuses ont été vaincues, dimanche, devant leur public.

SF1 PNF

 

Affiche recrutement