[Le Télégramme] PNF/ US Concarneau - Fougères : 61-65. Pas assez d'envie

« Le match piège par excellence », avait prévenu le coach concarnois, Éric Garnier. Le piège s'est refermé sur ses joueuses qui se sont s'inclinées dans la douleur au terme de la première prolongation face aux Fougeraises.

Lors des premières minutes les deux équipes rivalisaient de maladresse. Concarneau, qui peinait à ajuster la mire, réussissait cependant à prendre l'avantage (8-2,4e). Dès lors, une circulation de balle fluide et une adresse partiellement retrouvée permettaient aux locales de terminer ce quart-temps avec le triple de points que Fougères (18-6). Le seul gagné par les locales. Le début de second quart était donc à créditer aux Fougeraises qui profitaient des carences persistantes de Concarneau pour combler l'écart. Garcon inscrivait neuf points, permettant à son équipe de remporter ce quart-temps, même si l'avantage restait aux Concarnoises (29-19). Au retour des vestiaires Fougères témoignait de nouveau plus d'envie, marquant deux fois plus de points que son adversaire. Bien en place défensivement, elles revenaient à deux points des locales (37-35). Lors du dernier quart les deux équipes finissaient le temps réglementaire à égalité (51-51). Il fallait donc les départager. Concarneau malgré un baroud d'honneur de Deru et Larvol s'inclinait de quatre points lors de la prolongation (61-65). «On a témoigné beaucoup moins d'envie que Fougères. Je ne comprends pas pourquoi on nous fait jouer si tôt après les fêtes? La décision de la fédé est incompréhensible», s'interrogeait, amère, le coach concarnois.

Arbitres: MM Guégan G. et Vaillant J. P.
CONCARNEAU: Gallo J 9; Gallo P 15; Eparvier 0; Larvol (cap) 8; Maguer 4; Le Cuff 3; Deru 16; Betoe 4; Le Du 0; Weimer 2.
FOUGÈRES: Goupil 0; Serrand 8; Cornu 3; Tondoux 18; Garcon 15; Seyeux 2; Le Sellier 8; Lecrivain 0; Bensaabi 11;
Quart temps: 18-6; 11-13; 8-16; 14-16; prolongation 10-14;
usc-sf1-justine-fourgeres-telegramme-07012013.jpg

PNF/ US Concarneau - Fougères : 61-65. Pas assez d'envie.
Pauline Gallo (à droite) et les Concarnoises se sont fait confisquer la victoire par Lecrivain et les Fougeraises. Photo Laurent Jannès

SF1 PNF

 

Affiche recrutement