PNM SM1

[PNM] US Concarneau - US Mordelles : 65-63 - La cavalerie concarnoise !

uc-concarneau-basket-2013table100.jpg

C’est une victoire très précieuse que les thoniers ont obtenu au bout du suspense, ce samedi dans leur halle des sports du Porzou, dans un scenario quasi identique à l’ouverture de la saison dernière face à cette même équipe de Mordelles. Les uscistes ont remonté un débours de 14 points dans le dernier quart temps pour l’emporter 65/63. D’aucuns espèrent que ce match soit un acte fondateur pour le reste de la saison.

Le titre peut être trompeur, car ce n’est pas sur sa vitesse que Concarneau s’est appuyé, mais au contraire en réalisant un réveil tardif, rappelant la cavalerie arrivant au dernier moment pour rétablir l’ordre. Il ne s’agissait pas samedi de la cavalerie du Major Rudolph, mais bien de l’escouade finistérienne du coach Merrien, emmené par un David, loin d’être à 100% certes mais opérationnel pour la bataille. Et bagarre il y eut entre ces deux équipes de guerriers, dès le départ les défenses sont sanctionnées et les fautes pleuvent comme à Gravelotte en ce début de match, où les banlieusards rennais prennent solidement les devants, cornaqués par leur capitaine l’efficace Richet. Le combo local Le Page/Garnier résiste aux assauts visiteurs toujours prêts au corps à corps à l’instar de Weiter. Le second quart temps ressemble au premier, et la troupe de Ledaguenel arrive à étendre la zone de conflit aux quatre coins du terrain, les imprécisions offensives des thoniers profitant aux Mordellais. Concarneau a perdu les deux premières manches, notamment par sa propension à gâcher un nombre important de munitions sur le stand de tir des lancers-francs (18/30 au final). Mi-temps 28/34 pour les oranges.

Abattus les locaux ?
Le 3eme round est à deux visages pour des thoniers inquiétants par leur inconstance, le sniper Scaerou, peu en réussite jusqu’ici, remet les siens dans le bon sens sur une ogive à trois points, David le copie et Concarneau est en train d’envahir les positions rennaises (39/41). Oui mais voilà, le manque de collectif se fait sentir pour les soldats du général Garnier surtout face au jeu offensif presque routinier des grognards de l’Ille et Vilaine. Une action très confuse vient conclure la période donnant quatorze points d’avance à Mordelles par l’intermédiaire d’un missile « sol-air » à 8 mètres de Leutellier (41/55).

Braquage à la bretonne
Merrien et ses « boys » entrent en résistance pour les dix dernières minutes, Garnier gagne le maquis pour mener les opérations au sol, bien aidé par un Le Bouedec aux allures de drone. Le passage en zone des bleus perturbent les plans visiteurs incapable de trouver la cible et lançant par la même les relances locales. L’écart fond comme neige au soleil, le public discret jusqu’alors pousse ses ouailles et l’on se dit que le hold-up est possible. Les rotations concarnoises ne modifient pas le dispositif général et l’USC est dans le match à 2mn du terme des hostilités. Garnier en sniper maison fait souffler le vent de révolte à trois points pour revenir à 59/61, les visiteurs se mettent à trembler sur la ligne de réparation, Garnier, encore lui, à l’occasion de revenir à égalité sur un 2+1 mais ne convertit pas son bonus (62/63) à 21 secondes du buzzer. Les belligérants sont concentrés et prêts à sortir les baïonnettes, et Le Page, en vieux renard, réalise une interception sur la montée de balle pour aller scorer un double pas de gauche à droite avec la planche 64/63, les bleus sont devants !

Il reste une poignée de secondes, Mordelles ne réussit pas son action le rebond est concarnois, les oranges font faute sur Garnier qui réalise ½ aux lancers-francs (65/63). Nema également sur la ligne des 4m60 rate son 1er tir, fait exprès de rater le second mais la balle sort en touche après un cafouillage ! C’est la libération pour les thoniers qui réussissent un retour insensé face à un autre promu, sonné de connaître le même sort que l’année dernière à pareille époque. Nul doute que Muriel Ledaguenel aura prononcé le mot de Cambronne.

Ce match d’hommes aux allures de chemin des Dames doit donner un bonus confiance aux poilus sud-finistériens de Benjamin Gallo pour aller défier l’ASPTT Rennes la semaine prochaine. Nul doute qu’il faudra être plus efficace dès l’entame de match pour rivaliser face à un gros du championnat.

FICHE TECHNIQUE
US Concarneau :
Le Page (11) Derouin (3) Le Bouedec (11) Tanguy (2) Garnier (19) Gallo (5) Sieller (4) David (5) Scaerou (5) Coach : Merrien Rodolphe
US Mordelles : Ricaud (8) Leutellier (3) Barthes (5) Eveillard (8) Jourdren (12) Weiter (13) Richet (9) Nema (3) Lepere (-) Aubert (2) Coach : Ledaguenel Muriel
Score par quart temps : 14/19, 14/15, 13/21, 24/8

Article : Tanguy LE ROUX

 

Affiche recrutement